Êtes-vous fidèle ?

Alors êtes-vous fidèle ?

On ne parle pas de l’exclusivité amoureuse qui appelle une réponse assez évidente pour soi (généralement) mais on parle de la fidélité familiale… Et là, la réponse est moins évidente car totalement inconsciente jusqu’à ce que l’on en ai pris conscience.

Nous ne naissons pas neutre… Nous arrivons dans cette vie avec tout le passé de nos ancêtres : leur bonheur et leur malheur… C’est engrammé en nous comme notre ADN peut l’être.

L’ADN va nous créer un corps physique déterminé alors que les histoire transgénérationnelles vont créer les expériences que nous allons vivre, jusqu’à ce que le lien soit coupé, au moment d’une simple prise de conscience.

Nous absorbons, dès notre plus tendre enfance, tout ce passé sans nous en rendre et si des choses ont été traumatisantes, cachées ou non résolues, nous reprenons fièrement le flambeau pour continuer et revivre ces histoires jusqu’à ce qu’un descendant coupe ce lien sacré.

Quelqu’un qui aura vécu dans une famille ayant souffert de pauvreté aura de fortes chances de ne jamais accepter de bien gagner sa vie par fidélité avec la souffrance vécue par ses aïeuls.

Quelqu’un dont un ancêtre aura très fortement souffert de la perte d’un être cher pourra avoir des problèmes pour nouer des liens avec les autres ( si je noue des liens je vais forcément souffrir même si je ne sais pas consciemment d’où me vient cette croyance).

Si dans la famille « on est tous comme ça » il y a de fortes chances que vous ne vous autorisiez jamais (inconsciemment) à être autrement…

Si dans votre famille, des amoureux ont été séparés par la guerre, par leurs familles… Vous pourriez vivre des séparations non voulues dans votre vie…

« Tout ce qui ne remonte pas à la conscience revient sous forme de destin ». Jung

Et nous pensons vivre notre propre vie alors que, en y regardant bien, si ce que nous vivons ressemble à une autre histoire ou si nous ressentons des choses qui ne semblent pas nous appartenir de par notre propre histoire, il y a de fortes chances que nous soyons fidèle à nos parents ou à nos ancêtres plus lointains.

Alors observez votre vie, débusquez les histoires récurrentes que vous vivez et qui ne semblent pas liées à vote propre histoire, questionnez votre famille et rompez cette fidélité familiale en reprenant votre histoire en main.

Mais pourquoi est-il si méchant ?
Entrer en résonance