Un projet ? Utilisez la méthode DISNEY pour en faire un succès

Walt Disney avait l’habitude de réunir ses équipes en leur demandant d’endosser à chaque fois des rôles différents selon l’étape du projet : le rêveur, le réaliste ou le critique.

Se mettre dans l’état d’esprit du RÊVEUR permet de laisser aller son imagination sans aucune limite et du coup de créer des choses innovantes.

Se mettre dans l’état d’esprit du RÉALISTE permet de visionner le projet du RÊVEUR avec ce qui est possible de faire et les étapes nécessaires pour le réaliser de manière concrète afin de créer des projets viables.

Se mettre dans l’état d’esprit du CRITIQUE permet d’observer le travail du RÉALISTE et d’exprimer les problématiques qu’ils pourraient rencontrer afin de créer des projets de qualité et pérennes.

Un projet a besoin de ces 3 visions pour être un vrai succès car :

Le projet d’un RÊVEUR seul restera toujours en mode de projet sans jamais atteindre ses rêves.

Un RÉALISTE seul sera un simple robot.

Un CRITIQUE seul sera un simple gâcheur de projet.

Un RÊVEUR avec un sens RÉALISTE uniquement ne réussira jamais face à la concurrence car la qualité ne sera pas au rendez-vous.

Un RÉALISTE avec un sens CRITIQUE uniquement sera toujours un simple exécutant.

Un CRITIQUE avec une vision de RÊVEUR sera sûrement dépressif car toujours insatisfait.

Et comme votre état intérieur dépend de votre attitude physique ( essayez de ressentir de la tristesse en ayant la tête levée et en vous tenant droits, la tête haute … C’est impossible ! ), pour éprouver ces états intérieurs vous devrez :

– pour le RÊVEUR : vous tenir bien droits, la tête et les les yeux levés vers le ciel.

– pour le RÉALISTE : vous tenir droits, la tête et les yeux regardant en face de vous.

– pour le CRITIQUE : vous tenir courbés, la tête tombante, les yeux regardant vers le sol.

Passer de l’un à l’autre permet d’imaginer quelque chose d’innovant mais de réalisable tout en ayant le sens de l’auto-critique constructive qui permet d’aller plus loin et donc de réussir ses projets ! Walt Disney l’avait bien compris.

Techniques utilisées
Comment se déroule une séance d’hypnose ?