Vous n’osez pas dire non ? Ce n’est pas une fatalité !

Vous venez d’accepter pour la n-ième fois de travailler plus tard que prévu ? et même « pas de problème » à ça ! alors que vous ne voyez déjà plus beaucoup votre famille ?

Vous venez d’accepter de vous occuper du chat de vos amis alors que cela vous empêche de partir en week-end ? Et « avec grand plaisir » en plus !

Vous venez à nouveau de dire « oui » en pensant « Noooon !!! » ?!!

Alors vous avez sans doute été conditionné(e) petit(e) à être gentil(le) et à tout accepter car c’est ce que quelqu’un de bien fait : aider les autres, être à leur disposition, être généreux et disponible… Et c’est tellement agréable petit de se sentir aimé pour tout ce don de soi et cette totale abnégation…

Oui mais voilà arrive l’âge adulte et ce conditionnement vous empêche de vous épanouir dans votre vie professionnelle, personnelle ou financière… et cela devient de moins en moins agréable (si cela l’a vraiment été un jour). Vous avez appris à ne pas faire de vagues, ne pas générer des conflits, être gentil et disponible (ou plutôt à disposition !)… et maintenant cela est devenu un vrai handicap, une vraie souffrance, qui paralyse votre vie.

Aujourd’hui en plus d’être mal avec vous-même, de vous trouver nul de ne pas oser vous affirmer, vous développerez aussi des ressentiments envers votre supérieur, vos collègues, vos amis ou votre famille… en leur reprochant de vous demander des choses qu’ils sont dans leur droit de vous demander alors que c’est vous qui n’osez pas refuser… Vous leur reprocherez votre propre incapacité à vous affirmer au fond…

Cela semble tellement plus facile de dire oui à tout mais remarquez combien cela vous plombe physiquement, moralement, énergétiquement après avoir accepté. Vous vous mettez une chappe de plomb de plus à chaque fois que vous dites oui à quelque chose que vous souhaiteriez refuser et je ne vous parle pas de toute cette énergie gâchée à essayer de trouver une excuse béton pour revenir sur votre engagement en plus de cette angoisse de le faire… cela épuise… et cela vous rabaisse à vos propres yeux…

Vous vous dites sans doute que vous ETES comme ça.. que l’on ne peut rien y changer… Et bien moi, je vous dis Non ! Vous n’ETES pas comme ça !! Vous avez sans doute l’impression que c’est dans vos gènes ce manque de confiance en vous ? Que vous ETES comme ça, que cela fait partie de votre personnalité !… Il n’en est rien !

Preuve N°1 : Si vous vous dites que quelqu’un est créatif, est-ce que vous vous dites que ça vient de ces gênes ou est-ce ses comportements de créativité qui vous font dire qu’il est créatif ? Et oui il y a de fortes chances que cette personne ait des comportements correspondants à un créatif : il doit FAIRE des choses novatrices, AVOIR des idées innovantes ou CRÉER de nouvelles choses… Bref pour dire qu’il EST créatif il doit FAIRE des choses créatives… logique, non ? Et c’est pareil pour vous : Vous n’ETES pas comme ça mais vous AVEZ DES COMPORTEMENTS qui ne coïncident plus avec vos envies…

Preuve N°2 : Et ce « créatif » n’est pas né comme ça, il a appris au cours de ses différentes expériences que FAIRE des choses novatrices, AVOIR des idées innovantes ou CRÉER de nouvelles choses était bon pour lui… Que ce soit parce que ses parents l’ont laissé agir dans ce sens ou l’ont poussé dans cette direction soit ça a pu être une réaction de survie pour se sentir bien dans une vie qui ne le lui permettait pas forcément autrement…

Ce sont des comportements que l’on développe… Et le fait que vous n’osiez pas dire « non » a sans doute été un comportement que vous avez mis en place pour votre « survie » en ayant l’impression que cela vous soulageait en vous sentant mieux ou en ayant l’impression que ce comportement était la seule manière de plaire ou d’être accepté par vos proches… Que cela ait été vrai ou juste une impression, le résultat est que votre inconscient s’est dit « Ok ça marche alors je continue comme ça »… Si vous vous êtes senti(e) humilié(e), rejeté(e) lors d’une expérience où vous avez osé dire Non, il y a de fortes chances que votre inconscient se soit dit « Stop j’arrête ça !»…

Ce sont nos comportements qui définissent notre personnalité… et vous excellez aujourd’hui sans doute dans l’impossibilité de dire non… à force de pratique !

Mais vous en avez marre de ça ! car autant ce comportement vous a « sauvé » à une époque autant ils vous bousillent la vie aujourd’hui !

Alors la bonne nouvelle c’est qu’un comportement ça se change !… Vous N’ETES PAS NE(E) comme ça mais vous avez APPRIS ce comportement années après années en croyant que c’était le meilleur comportement possible pour vous … Alors il suffit d’apprendre un nouveau comportement comme vous apprendriez la batterie alors que vous avez toujours joué du piano… Et qu’importe le moment où vous avez commencé à jouer du piano, si vous avez envie de jouer de la batterie, vous y arriverez avec un peu d’apprentissage et des exercices à faire… C’est possible !

Très belle semaine à découvrir le nouvel instrument de musique que vous souhaitez dorénavant jouer…

Mais pourquoi est-il si méchant ?
Entrer en résonance